Christophe Demarthe

Christophe Demarthe est compositeur et sound designer. Il vit à Paris. Depuis de nombreuses années il travaille à la frontière du son et des arts visuels, créant musique et architectures sonores pour le théâtre, la danse, les arts plastiques, le cinéma, la radio, la télévision, la mode. Dans son travail de commande, Christophe Demarthe procède par petites touches, par intuitions subtiles, en un incessant jeu de va et vient entre le projet en construction et son travail... lire la bio complète

Christophe Demarthe


Christophe Demarthe est compositeur et sound designer. Il vit à Paris. Depuis de nombreuses années il travaille à la frontière du son et des arts visuels, créant musique et architectures sonores pour le théâtre, la danse, les arts plastiques, le cinéma, la radio, la télévision, la mode. Dans son travail de commande, Christophe Demarthe procède par petites touches, par intuitions subtiles, en un incessant jeu de va et vient entre le projet en construction et son travail sonore. Depuis 2010 il réalise les bandes son de spectacles chorégraphiques en France et à l’étranger (Superamas, Anne Juren, Annie Dorsen). Il entame ses premières collaborations artistiques dans les années 90 avec le réalisateur radio Jean Couturier (France Culture), le metteur en scène Bruno Lajara (501 Blues), le cinéaste Yann Fischer Lester. En parallèle il étudie la philosophie de l’art à la Sorbonne. Dans les années 2000, tout en continuant à travailler pour la radio et le théâtre, il commence à composer pour des films télévisés (Canal+, France 2, France 3). A partir de 2007 il coopère régulièrement avec les artistes visuels Pierre Beloüin, P. Nicolas Ledoux et le collectif Ultralab, pour des installations sonores, interactives ou vidéo (Jeu de Paume, Biennale de Rennes, Nuit Blanche...). Depuis 2012 il crée musique et sound design pour la marque Louis Vuitton.

Christophe Demarthe démarre sa carrière musicale en tant que co-fondateur et chanteur de Clair Obscur, un des premiers groupes à avoir officié dans les années 80 à des rapprochements entre musique, arts plastiques, danse et théâtre (Le Palace avec Killing Joke, La Cigale avec The Nits, Printemps de Bourges...). En 2004 il crée Cocoon, un projet global, toujours actif, mêlant musique électronique, vidéo et performance (Nouveau Festival du Centre Pompidou, Ososphère, Interstice, Qwartz Awards...). Aujourd’hui il diversifie encore ses activités en lançant Acoustic Cameras, une collection en ligne co-éditée par Optical Sound et La Manufacture des Cactées, qui invite des artistes sonores à composer des pièces pour des webcams live situées sur toute la planète.