Karol Beffa

Compositeur et pianiste, Karol Beffa mène parallèlement études générales et études musicales après avoir été enfant acteur entre sept et douze ans. Reçu premier à l'Ecole normale supérieure, il est diplômé de l'Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration Economique (ENSAE). Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1988, il y obtient huit premiers Prix. Reçu premier à l'agrégation de musique, il est, depuis 2004, Maître de conférence à l'Ecole Normale... lire la bio complète

Karol Beffa


Compositeur et pianiste, Karol Beffa mène parallèlement études générales et études musicales après avoir été enfant acteur entre sept et douze ans. Reçu premier à l'Ecole normale supérieure, il est diplômé de l'Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration Economique (ENSAE). Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1988, il y obtient huit premiers Prix. Reçu premier à l'agrégation de musique, il est, depuis 2004, Maître de conférence à l'Ecole Normale Supérieure. En 2000, la Biennale internationale des Jeunes Artistes de Turin (BIG Torino 2000) l'a sélectionné pour représenter la France. En 2002, il est le plus jeune compositeur français programmé au festival Présences. Improvisateur, il accompagne régulièrement des lectures de textes, des films muets et des vernissages d’expositions. Il donne également des concerts où le public est invité à proposer des thèmes sur lesquels il improvise. Compositeur en résidence de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse de 2006 à 2009, il y a assuré la présentation des répétitions générales de l’orchestre devant le jeune public. Karol Beffa a été nommé « meilleur compositeur de l’année » aux Victoires de la Musique de 2013 et de 2018. En 2016, il a remporté le Grand Prix Lycéen des compositeurs et en 2017 le Grand Prix de la musique symphonique de la SACEM pour l’ensemble de sa carrière. Il a été, pour l’année 2012-2013, titulaire de la Chaire de création artistique au Collège de France. En 2015, il a publié (avec Cédric Villani, Flammarion) Les Coulisses de la création, en 2016, György Ligeti (Fayard), en 2017, Parler, Composer, Jouer. Sept leçons sur la musique (Seuil) et en 2018 Diabolus in opéra. Composer avec la voix (Alma). Derniers CDs monographiques parus : Into the Dark (Aparte), Blow up (Indesens) et Le Roi qui n’aimait pas la musique (Gallimard jeunesse).